Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 15:00

quilles2

Tarascon - jeu de quilles de neuf place N.D. de la Daurade (actuelle place Garrigou)

 Collection Louis massat in Histoire et Patrimoine du Tarasconnais

 

 

Les quilles de neuf, un sport à part entière

 

Nous maire de la ville de Tarascon, département de l’Ariège

 

Considérant que l’on se permet de jouer aux quilles dans les rues et places publiques, qu’il est déjà arrivé plusieurs événements fâcheux, occasionnés par ces jeux ainsi établis sa et la.

 

Considérant que l’autorité, tout en prenant les mesures nécessaires pour que de pareils accidents ne se répètent pas,  ne doit pas interdire tout à fait des jeux et des amusements publics autorisés par les ordonnances  et les lois, mais cependant en régler l’exercice.

 

Arrêtons

 

art. 1  Il est défendu de jouer aux quilles dans les rues, places et autres lieux publics de la ville excepté  ceux ci après désignés savoir : sur le chemin dit de derrière le clocher à partir du jardin du Sieur Lacoume jusques et compris le Foiral, la route de Foix après le bureau des douanes,  sur celle de Saurat au sortir de la ville et finalement sur le milieu de place de la mine.

 

art.2  Tous les individus surpris en contravention aux disposition de la présente ordonnance auront les quilles confisquées et seront poursuivis par devant le tribunal de simple police pour être punis ainsi qu’il appartiendra.

 

Fait à l’hôtel de la mairie le 9 avril 1817

 

Pour le maire absent

L’adjoint au maire

 

Pons d’Arnave fils

  quilles copie

Tarascon - jeu de quilles de neuf place N.D. de la Daurade (actuelle place Garrigou)

Collection Paul Dunac dit Pol de Mounègre in site de Bernard Conte

 

Comme de nombreux jeux de quilles les origines des quilles de neuf n’ont jamais pu être établies de façon précise. L'on peut dire que, depuis que l'homme existe, il a essayé de mettre des morceaux de bois debout pour les abattre avec un projectile quelconque.

 

On a découvert les plus anciens témoignages de l'existence de quilles et de boules en Égypte, dans les pyramides.


L'Odyssée révèle leur existence au temps de la guerre de Troie, soit 12 siècles avant notre ère.

 

Sport traditionnel pratiqué de longue date dans les Pyrénées, et notamment en Gascogne, les historiens nous apprennent que Henri IV, entre deux escapades, s'y adonnait volontiers. Son fils, Louis XIII, considérait que ce jeu populaire préparait à la guerre et le pratiquait. 

 

Au 16ème siècle, le pasteur réformateur Martin Luther avait donné à ce jeu un but pieux, ayant eu l'idée d'accabler chaque quille d'un pêché. A chaque quille abattue, s'effaçait l'esprit du malin.

 

Mozart improvisa un jour, au cours d'une partie entre amis, le ravissant "Trio de quilles" pour piano, clarinette et alto.

 

Des expatriés de notre région l'ont même exporté en Amérique.

 

Il n'y a pas si longtemps encore, se jouaient dans de nombreux villages d’Ariège des parties de quilles au maillet ou quilles de neuf dit aujourd’hui de Biert.

 

les Quilles de neuf étaient au départ un jeu pratiqué en tant que loisir dans nos régions du sud-ouest où l’essentiel était de se rassembler autour d’un terrain improvisé et de s’amuser entre gens de connaissance.

 

Autrefois, après une dure semaine labeur, le dimanche était consacré au repos, à la distraction et aux jeux. Surtout à la belle saison lorsqu’on se retrouvait sous les ombrages pour le jeu de Quilles de neuf.

C’était à cette époque dans nos régions pyrénéennes non pas un passe temps, mais une véritable institution, tout comme la pétanque pour la Provence et nombreux sont aussi, les cafés restaurants qui possédaient un quillé. Il n’était d’ailleurs pas rare de parier un verre et d’intéresser la partie.

 

Il a rapidement connu un énorme engouement populaire. A l'époque, il faut dire que les divertissements n'étaient pas légions.

Cette discipline, encore mal connue, constitue aujourd’hui pourtant un véritable sport qui, aux yeux des profanes, s’apparenterait plus ou moins vaguement au jeu de bowling.

 

Il se joue avec une boule, le técou (ou toucou à Biert), de noyer de six kilos et neufs quilles de hêtre disposées sur un sol en terre battue et dont généralement, il s’agit d’effectuer un ou plusieurs lancers avec la boule contre la première quille pour percuter les autres.

 

En Ariège, les joueurs les plus acharnés s’adonnaient à leur passion même durant les vêpres. Au 18ème  siècle,  dans le village du Sautel, le curé ayant voulu s’emparer des quilles, fut molesté par les villageois à grands coups de poings… et de quilles ! Monseigneur de Caulet, évêque de Pamiers, les excommunia alors.

 

Autrefois, il y avait même des femmes qui participaient au jeu et tant pis pour la soupe et les vaches !

 

Avec l’arrivée de l’électricité de nombreux villages ont aussitôt mis une ampoule au-dessus des aires de jeu, situés souvent sur la place, afin que les parties ne soient pas interrompues par la nuit, et le dimanche, après avoir dîné les joueurs reprenaient la partie.

 

En Basse-Ariège, le « quillé » était parfois tracé dans la cour même de la ferme, parmi cochons et volailles.

 

De Saint-Ybars à Oust en passant par la Haute-Ariège, chaque jeu de quilles était évolutif, avec ses propres variantes. Aussi, la forme des quilles n’étaient pas toute à fait la même suivant les villages : à Niaux elles ressemblaient à des bouteilles allongées.

 

Cette passion du jeu était toute particulière à Biert et les hameaux environnants. Encore aujourd’hui l’on parle de jeu de quilles de neuf de Biert, ce qui traduit la pratique non interrompue dans ce village.

 

Le jeu de quilles de neuf de Biert se compose quant à lui, de 9 quilles et d'un toucou en bois.

 

Les quilles mesurent 48 cm de hauteur et sont en bois blanc (peuplier, saule) pour un diamètre de 7 à 8 cm avec une partie renflée au milieu ; le toucou (grosse boule) de 25 à 30 cm de diamètre , comportant deux trous de préhension et pèse entre 5 et 7 kg en fonction de la nature du bois (châtaigner, noyer, bouleau, ormeau).

 

Les 9 quilles dressées forment le quillè et occupent un carré tracé sur le sol, égal à la longueur de 5 ou 6 quilles.

 

Le jeu consiste à lancer le toucou sur une quille pour faire tomber une ou plusieurs quilles désignées à l’avance. Il est interdit de le garder à la main pour faire tomber une quille (sauf dans certains jeux)

   

Le jeu de quilles de Biert oppose 2 équipes de 3, 4 ou 5 joueurs. La partie s’effectue au meilleur des 3 manches, chaque manche se jouant au meilleur des 4 jeux.

 

Pour être un bon pratiquant de Quilles de neuf, certaines qualités sont requise. En effet, Il demande adresse, souplesse, minimum de puissance dans l’avant bras, maîtrise de soi, sens de la stratégie... et un brin de roublardise.

   

La pratique transmise de génération en génération a été réglementée à la fin du 19ème siècle . En 1924 le premier championnat de France a eu lieu à Pau. Les quilles de 9 font partie de Fédération Française de Bowling et de Sport de Quilles (FFBSQ). La section quilles de 9 compte environ 650 licenciés.

Carte postale jeu de QUILLES

Les Pyrénées (2ème série n°1094) - Une partie de Quilles - Collection Tarusco

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires