Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 20:30

La chevauché du bon roi Henri  

équestre par Mauzaisse jean-Baptiste (1784-1844) crédit pC’est donc, en dépit des permanents soucis de la guerre civile et religieuse, qu’Henri de Navarre, séjournant dans son comté de Foix,  décide de découvrir " l’antre de Tarascon " !

 

Mais, cette chevauchée, est loin d’être une péripétie, lorsqu’on connaît la nature vagabonde du personnage , le futur Henri IV connaissait bien son royaume et comté de Foix pour l’avoir sillonné à des moments différents. Il suffit pour s’en convaincre de consulter son itinéraire de 1577 à 1589, dressé par Berger de Xivrey et complété plus tard par Jean-Claude Guignet. Durant ces treize années, Henry visite près de 183 cités dans le sud-ouest de la France.


D'après Jean-Pierre Babelon : «…
Aucun roi n’a parcouru comme lui le pays en tous sens, dans la paix ou dans la guerre, l’enfance ou la maturité. Il a des souvenirs partout. Il a chevauché sur les routes défoncées, passé les ponts effondrés, il s’est embarqué sur toutes les rivières».


Certes, Henry de Navarre, adore la chasse, et même, il lui arrive de poursuivre l’ours dans les montagnes de l’Ariège ; «
 la chasse explique en partie ces déplacements rapides, comme syncopés. Henry aime également la nature, la campagne ; la réputation que la chronique lui a faite semble sur ce point au moins exacte et les constantes et gratuites (sinon pour le plaisir) balades du roi de Navarre confirment ce goût de l’extérieur...». (Jeanne Garrisson)

 

Henri, roi de Navarre vers 1575, musée national de Pau copHenri, roi de Navarre.

Ecole française, anonyme, vers 1575

Musée national du château de Pau

 

En 1578, lors de sa visite de « l’antre de Tarascon » le roi est âgé de 25 ans.

 

 

 Le document de la réalité historique !

Henry-lombrives-2-.jpgC’est au cours d’un dépouillement exhaustif des sources documentaires sur l’histoire de Tarascon que, par hasard il y a déjà huit ans, je découvre un petit cahier non relié et incomplet (Archives de l’Ariège - E 93) du trésorier des consuls de Tarascon pour l’année 1578-1579.

Au demeurant, aucun chercheur n’avait à ce jour évoqué ce précieux document dont on découvre la copie (noir & blanc) ci-dessous.

Les comptes consulaires de Tarascon pour l’année 1578-1579 attestent en tout cas de son passage : la ville paya les torches pour éclairer sa visite, la poudre pour les salves d’artillerie, la réparation du canon, la collation avec différents vins…

 

 

                                                                                                                             
Henry lombrives 1
Item plus avons fourni à Gayur le forgeron pour réparer une pièce d’artillerie pour la venue de notre prince quand il vînt à la grotte de Lombrives la somme de (…)

 

 

 

 

Item plus avons fourni six jeux de cartes pour faire présent au prince dans la maison de monsieur de Miglos pour la somme (…)

 

 

 

 

 

En janvier 1299, trois hommes, Pierre Izarn, Pierre Ruppe et Jean Serène sont arrêtés par les consuls de Tarascon. Pourquoi ? Tout simplement, parce qu’ils fabriquaient, près du porche d’entrée de Lombrives, de la fausse monnaie. Le vieux document, qui relate l’action des trois faussaires, cite la grotte sous le non connu de « Lombriga ». On retrouve cette même appellation en 1578 !

                    ( cart. Boulb. p.144 ; Tour Ronde  VIII, 11 et  HGL, To X n° 103, coll. 362 et sq)

 

Même, s’il est curieux de constater que celui-ci se rendit dans la grotte accompagné de son escorte et d’une importante foule (consuls, notables, et même des enfants.), telle une procession, la venue du prince à Tarascon était à l’évidence programmée. En effet, l’on découvre dans l’état des frais des consuls, la réparation d’une pièce d’artillerie afin de tirer les salves d’honneur à son arrivée dans la ville.

Quelques semaines avant les consuls font réparer le pont d’Alat, ce même pont qui permet de remonter rive gauche la rivière et aller au pied de la grotte. Simple coïncidence, réparation récurrente ou bien les consuls connaissent-ils déjà le projet du roi de Navarre ?

 

les-murailles-et-le-chateau-Lamothe-.jpgQuoiqu’il en soit, après les salves d’honneur annonçant l’entrée du roi dans la ville par la porte de Foix, celui-ci est accueilli non pas au château comtal mais au château lamothe, appartenant à monsieur de Miglos. 

Ce même château que les consuls achèteront le 7 avril 1601 à Charles de Miglos et dame Elisabeth Dugout, sa femme, pour 2000 livres, y compris le jardin dit de Madone joignant la place du Mazel-Vieil.

Rappelons au passage que le château, dit comtal, fut l’enjeu majeur dans la prise acharnée de Tarascon par les différents partis belligérants pendant la longue guerre civile. En 1578, il est toujours en état et même occupé par un châtelain catholique du nom de Corbayrand Duthil. Mais, certainement, la maison de monsieur de Miglos se devait d’être plus accueillante à tous les niveaux !

 

Pendant la réception les consuls remettront au prince, en gage de bienvenue, un curieux présent : six jeux de cartes à jouer ! S’ensuivra, ensuite,  dans l’enceinte du château Lamothe, non pas un festin, mais une collation avec du pain, du vin rouge, du vin claret et du vin blanc, ainsi qu’une épaule de mouton avec les épices pour l’accompagner, pour la somme de 2 écus 7 sous 2 deniers.

Vient, ensuite,  le moment de quitter Tarascon, par la porte d’Espagne situé au sud, et se diriger vers la grotte. Mais, auparavant les consuls vont fournir pour 16 livres de cire « obrada » travaillée en forme de gros cierges, qu’ils prendront dans l’église de notre Dame de la Daurade, pour servir d’éclairage au prince dans la grotte.

 

Après, plus rien !  Et bien entendu personne pour transcrire l’épopée souterraine. Les sources du trésorier tarasconnais ne font point défaut, puisqu’elles couvrent une large période sans aucune interruption. Il faut admettre que ce sont là, après le départ du prince vers la grotte, les seuls frais liés à son passage à Tarascon. En dépit d’autres sources, l’on peut dire qu’après sa visite à Lombrives le roi de Navarre s’en retourna à Foix (ou ailleurs) sans refaire étape dans la capitale du haut Sabartès.

 

Cette visite reste une énigme et la caverne de Lombrives n’a pas encore livré tous ses secrets !

 


Je tiens à remercier particulièrement Claudine Pailhes (Directrice des Archives Départementales de l'Ariège), qui m’a accompagnée dans les recherches, traductions et interrogations, afin de faire  aboutir cet article.

Je désire également associer Elisabeth et René Bodin pour l’autorisation gracieuse de prises de vues dans la grotte de Lombrives.


Robert-Félix VICENTE

 

 

Découvrir l’histoire de France en visitant La grotte de Lombrives,  La plus vaste grotte d’Europe selon le livre des Records Guinness.

 Entrez dans un monde fascinant décrit comme la 5ème merveille du monde par le célèbre voyageur Jacques Baurès.

Plongez dans un monde sauvage d’une nature étrange (le mammouth, la sorcière, la tombe de Pyrène, l’Empire de Satan…) en toute sécurité. Température dans la grotte : 13º toute l’année.

Prenez des bonnes chaussures.

Les visites durent 1h30, 3h ou 5h selon le circuit. Visites chaque jour toutes les 15 min. de juillet à août de 10:00 à 19:00.

Visites personnalisées sur demande.

Une nouvelle visite « la découverte médiane » vient d’être ouverte au public…dans ce nouveau parcours appelé Henri IV, en hommage à l’un des célèbres visiteur de Lombrives.

En été : concerts et présentations sons et lumières.

Grotte de Lombrives

Route Nationale 20
09400 - Ussat les Bains

Tél. : 05 61 05 98 40 ou 01 39 55 58 53 — Fax : 01 39 55 58 53
E-mail :
lombrives@hotmail.com

Site : http://www.cathares.org/lombrives.html

 

Sources :                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     

* AD09 – E 93

* AD09 – 1J 3, 1J 6 et 1J 111, Notes manuscrites de Jean-François Rambaud, 1820-1822.

* AD09 – 1J 3, Traduction de l’Histoire des comtes de Foix de Bertand Hélie.

* Babelon Jean-Pierre, Henri IV, Paris, Fayard, 1982 ; p.708.

* Bernadac Christian, Montségur et le Graal : le mystère Otto Rhan,

* Berger de Xivrey Jules, Itinéraire d’henri IV, Recueil des lettres missives d’Henri IV, Paris,
   1843 – 1860, t.2.

* Bergès M.C, Lecture morales suivies de la description du département de l’Ariège, Foix, 1839.

* Bodin Elisabeth et René, A la découverte des mystères de Lombrives ; la plus vaste grotte

   d’Europe, Nîmes, Lacour-Editeur, 2001.

* Fauré-Lacaussade Jean-Baptiste, Tarascon-sur-Ariège, le pays des cavernes, 1954.

* Peyrat Napoléon, Histoire des Albigeois, t.3, Paris, 1872.

* Garrigou Félix, Grotte des Echelles ou de Lombrives, 1884.

* Garrisson Jeanne, Henry IV, Editions du seuil.

* Guignet Jean-Claude, l’itinéraire d’Henri IV, les 20 597 jours de sa vie , Héraclès.

* Hélie Bertrand, Histoire du comté de Foix, Toulouse, 1540 – ADA – 8°1602.

* Olhagaray Pierre, in Histoire des comtes de Foix, Béarn et Navarre – Paris, 1609 - AD09 – 8° 59.

* Pailhès Claudine, Les terres d’Ariège au temps des guerres de religion 1550 – 1630 – 
   Henri  IV, comte de Foix et roi de France, pp. 95-100, 2007.

* Poujade Patrice, Une société marchande, presses Universitaires du Mirail, pp.301-305,2008.

* Tachousin Patrick, Henry de Navarre : un roi à cheval,

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Mamminic 17/02/2010 16:17


Articles historiques très bien détaillés; c'est avec plaisir que j'ai découvert votre blog. Se plus nous "sommes voisins" l'Ariège est tout proche de mon département de la Haute-Garonne. J'aime
parler sur mon blog de notre belle région des Pyrénées centrales. Bonne continuation. Une mammie pyrénéenne.


tarusco09 18/02/2010 20:45


Bonsoir Mamminic,
Merci pour vos encouragements ! Nous partageons la même passion  pour nos belles montagnes Pyrénéennes. Votre blog est aussi très sympa. Belles photos.
Bonne continuation et @ bientôt.